Fermer
Allemagne

Bosch a officiellement annoncé qu’il allait construire une usine de semi-conducteurs à Dresde

Le #Bosch - #Investissement - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’équipementier allemand Bosch a officiellement annoncé qu’il allait construire une usine de semi-conducteurs à Dresde.

Pour ce nouveau site de production qui emploiera jusqu’à 700 collaborateurs, Bosch va investir près d’un milliard d’euros. La construction de cette usine avait déjà été annoncée – officieusement – dans la presse allemande (voir l’analyse de presse du 15/6/17).

Selon Volkmar Denner, le président de Bosch, « cette nouvelle usine de semi-conducteurs est le plus gros investissement réalisé pour un projet spécifique en 130 ans d’histoire de l’entreprise ».

Avec cette annonce, Bosch réaffirme son engagement à investir en Allemagne. La construction de l’usine devrait être achevée fin 2019 et la production devrait y débuter fin 2021, après une phase de lancement.

« Les semi-conducteurs sont au cœur de tous les systèmes électroniques. Du fait de l’interconnexion et de l’automatisation croissante, leurs domaines d’application ne cessent de s’étendre. En augmentant nos capacités de production de semi-conducteurs, nous préparons l’avenir et renforçons notre compétitivité », a souligné M. Denner.

Pour avoir choisi d’investir en Allemagne, Bosch pourrait bénéficier d’une aide financière de la part de l’Etat (sous réserve d’acception par la Commission Européenne). Cette aide publique pourrait atteindre un montant de 200 millions d’euros sur les trois prochaines années.

Par ailleurs, Bosch dispose déjà d’une usine de semi-conducteurs dans le Land de la Saxe, à Reutlingen, mais les capacités de production du site se révèlent insuffisantes. (AFP, BLOOMBERG, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, HANDELSBLATT, SPIEGEL, JOURNALAUTO.COM 19/6/17, COMMUNIQUÉ BOSCH)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.