triangle orange
Etats-Unis

Bosch a accepté de payer 131 millions de dollars pour clore des accusations aux Etats-Unis

Analyse de presse de 14H00 - Le #Accord - #Bosch - #Emissions - #FCA - #Fiat Chrysler Automobiles - #Justice - #Manipulations
triangle bleu

L’équipementier allemand Bosch a accepté de payer 131 millions de dollars pour clore des accusations aux Etats-Unis. Cet accord permet de mettre un terme à toutes les enquêtes menées contre l’équipementier dans 47 Etats américains, ouvertes par des propriétaires de modèles diesel du groupe Fiat Chrysler Automobiles.

Dans le détail, Bosch versera 98,7 millions de dollars aux 47 Etats américains concernés, ainsi qu’au Districts de Columbia, à Puerto Rico et à Guam. L’équipementier versea également 27,5 millions de dollars aux 104 000 propriétaires de modèles de FCA affectés par les manipulations des niveaux d’émissions. Enfin, Bosch versera 5 millions de dollars de frais de justice.

Bosch a déclaré n’avoir ni accepté sa responsabilité, ni reconnu sa culpabilité face aux accusations, mais a accepté cet accord pour “éviter une procédure lente et coûteuse”.

L’équipementier était accusé d’avoir permis les manipulations réalisées par FCA en développant un logiciel qui pouvait être utilisé pour manipuler les niveaux d’émissions. Pour rappel, Bosch était également impliqué dans le scandale des moteurs truqués du groupe Volkswagen.

En outre, FCA a également trouvé un accord avec les autorités américaines (voir article dédié).

Source : AFP, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (10/1/19)