Fermer
France

Bolloré veut déployer 16 000 points de charge publics pour véhicules électriques et hybrides en France

Le #Bolloré - #Borne de recharge - #Electrique
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Bolloré a déposé un dossier auprès du ministère de l’Economie afin de déployer 16 000 points de charge publics pour véhicules électriques et hybrides en France. Le projet du groupe « représente un investissement de 150 millions d’euros sur 4 ans », précise le ministère de l’Economie dans un communiqué. Bercy et le ministère de l’Ecologie décideront d’ici à fin janvier « si ce projet est reconnu de dimension nationale et donc exempté de redevance d’occupation du domaine public ».

En cas d’avis favorable, Bolloré lancera dans chaque région concernée une concertation sur « les modalités précises d’implantation » de ses stations de recharge.

Ce projet, comme tous les projets de dimension nationale « qui seront validés au cours des prochains mois », sont « complémentaires » de ceux des collectivités locales, soutenus par le programme d’investissements d’avenir, rappelle le ministère de l’Economie. La loi sur la transition énergétique, actuellement en débat au Parlement, prévoit d’atteindre 7 millions de points de charge en 2030, contre 14 000 aujourd’hui. (AFP 8/12/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.