Fermer
France

Bolloré va tester les BlueTam sur les Champs-Elysées

Le #Bolloré - #Electrique
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le succès des Autolib’ a permis de prouver la solidité et la fiabilité des batteries LMP (lithium-métal) de Bolloré et de sa filiale Blue Solutions. Mais si cette fiabilité a permis au groupe breton de développer ses voitures électriques destinées aux particuliers et de conclure des partenariats avec Renault et PSA Peugeot Citroën, c’est le marché des transports publics qui lui semble le plus prometteur.

Pour Bolloré Solutions, l’avenir, ce sont donc les autobus et les tramways électriques. Après le BlueBus de 6 mètres de long et d’une capacité de 22 places, un bus électrique de 12 mètres est en cours de construction. Disposant d’une autonome de 180 km grâce à ses huit batteries placées sur le toit, ce véhicule a déjà été commandé à vingt exemplaires par la RATP lors d’un appel d’offres remporté par Bolloré contre des concurrents tels que Iveco et Volvo. Ce marché de 10 millions d’euros sera multiplié par quatre dès 2016 si le fonctionnement, sur une ligne entière de la RATP à partir de janvier, est concluant.

Bolloré mise également sur son petit tramway. D’une longueur de 6 mètres, le BlueTram est lui aussi doté de batteries sur le toit qui peuvent être rechargées à chaque station en vingt secondes, pendant que les voyageurs montent et descendent. Il n’a donc besoin d’aucune infrastructure lourde, contrairement aux tramways traditionnels. Son prix est supérieur de 10 % à 20 % par rapport à celui des véhicules à moteur thermique, mais il offre des coûts de maintenance moindres. La RATP va le tester sur les Champs-Elysées sur 15 novembre au 15 janvier. A l’occasion de la COP 21 et des fêtes de fin d’année, une ligne de six BlueTram desservira ainsi gratuitement neuf stations entre Charles de Gaulle-Etoile et Concorde.

D’ici à la fin de l’année, Bolloré aura investi 3 milliards d’euros dans les batteries et les nouveaux véhicules électriques. Si l’activité batteries, exploitée par Blue Solutions, est désormais rentable, les productions de véhicules et les filiales d’autopartage sont hébergées au sein d’une structure du groupe appelée Blue Applications. Lorsqu’elles atteindront le seuil de rentabilité, qui est proche pour certaines d’entre elles, elles rejoindront Blue Solutions. (L’OPINION 23/9/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.