Fermer
Congo

Bolloré lance une coentreprise de mobilité électrique avec le Qatar

Le #Bolloré - #Coentreprise - #Electrique
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe diversifié français Bolloré a annoncé le 28 août le lancement au Congo d’une coentreprise avec le Qatar, destinée à développer la mobilité et la production électrique en profitant de l’occasion des Jeux africains, qui s’ouvrent la semaine prochaine à Brazzaville. Cette nouvelle entreprise, baptisée « Bluecongo », va « soutenir l’organisation des Jeux africains en fournissant des véhicules électriques pour le transport des délégations officielles et sportives sur le site de Kintélé », a précisé Bolloré dans un communiqué.

Cinquante voitures électriques Bluecar, du même type que celles qui sont utilisées dans le service d’autopartage parisien Autolib’, dont leur version découvrable « Bluesummer », ainsi que 14 minibus électriques, vont ainsi être déployés lors de cet évènement sportif qui battra son plein du 4 au 19 septembre. Les véhicules seront rechargés au moyen de bornes alimentées par des panneaux solaires, a souligné Bolloré.

Au delà des Jeux, dont ce sera la onzième édition, la flotte de ces véhicules propres « a pour vocation de rester au Congo et d’offrir des compléments de mobilité aux habitants de Brazzaville et de Pointe-Noire », selon l’entreprise.

De même source, Bluecongo veut aussi à l’avenir installer des unités de production électriques solaires, stockées dans des batteries « Lithium métal polymère » de conception Bolloré, pour alimenter « des zones qui en étaient auparavant dépourvues sans engendrer de lourds investissements sur le réseau et en préservant l’environnement ». (AFP 28/8/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.