Fermer
Allemagne

BMW veut redevenir le numéro 1 sur le segment du haut de gamme

Analyse de presse de 14H00 - Le #BMW - #Classement - #Haut de gamme - #Objectif
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Dans un entretien accordé à Automotive News Europe, Pieter Nota, responsable des ventes de BMW, a déclaré que le constructeur se fixait pour objectif pour reprendre à Mercedes son titre de numéro 1 sur le segment du haut de gamme.

Il a néanmoins précisé que BMW définissait le terme « Numéro 1 » de plusieurs façon. En effet, il ne s’agit pas uniquement de volume de ventes, mais aussi de rentabilité et de préparation à l’avenir (ce que BMW défini comme la bonne santé de ses marques, les capacités d’investissement, le développement de technologies d’avenir).

Concernant les technologies d’avenir, M. Nota est revenu sur le futur modèle Vision iNext, un véhicule de loisir électrique, connecté et autonome, attendu en 2021. Selon lui, les premiers clients seront des « early adopters » (adeptes de la première heure, à savoir un groupe de consommateurs qui testent de nouveaux produits dès leur lancement).

Concernant l’électrification de la gamme de BMW, M. Nota a rappelé que BMW avait vendu plus de 100 000 véhicules électrifiés en 2017 et a atteint son objectif de dépasser les 140 000 ventes en 2018. Fin 2018, un parc total de 500 000 véhicules électrifiés du groupe BMW circulaient dans le monde. D’ici à 2025, le groupe allemand proposera au moins 25 modèles électrifiés, dont la moitié seront 100 % électriques.

Par ailleurs, interrogé sur le véhicule de loisir de grandes dimensions X7, le dirigeant a indiqué que les principaux débouchés pour ce modèle étaient les Etats-Unis, la Chine et le Moyen-Orient. En Europe, les principaux marchés sont la Russie, le Royaume-Uni et l’Allemagne.

Concernant l’Europe, M. Nota a par ailleurs indiqué que les difficultés rencontrées en 2018 du fait du passage aux normes WLTP se poursuivront en 2019, principalement au premier trimestre. En revanche, la crise du diesel en Allemagne devrait commencer à se stabiliser.

M. Nota a également souligné que la connectivité était cruciale pour attirer de nouveaux clients, en particulier de plus jeunes acheteurs. En Chine notamment, 60 % des clients se disent prêts à changer de marque si un autre constructeur propose de meilleures fonctionnalités de connectivité. La connectivité est appelée à devenir un important critère d’achat.

Enfin, le dirigeant a souligné que BMW i (à l’instar de BMW M) était une sous-marque de BMW, et resterait une entité séparée, même lorsque les modèles électrifiés seront légion au sein du portefeuille de modèles de BMW.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (25/1/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.