Fermer
Afrique du Sud

BMW va transférer une partie de la production du X3 vers son usine de Rosslyn

Le #BMW - #Investissement - #Production - #Usine - #Véhicule de loisir
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

BMW a annoncé qu’il allait transférer une partie de la production du véhicule de loisir X3 vers son usine sud-africaine de Rosslyn, afin de réduire la pression sur son usine de Caroline du Sud qui atteindra ses pleines capacités en 2016.

L’usine américaine de BMW se spécialise dans les véhicules de loisir et produit tous les modèles de la gamme X à l’exception du X1 (assemblé uniquement en Allemagne).

Par ailleurs, les X3 produits dans l’usine de Rosslyn seront vendus localement et exportés (notamment sur les autres marchés africains), a précisé Tim Abbott, responsable de BMW Afrique du Sud.

La gamme X (véhicules de loisir) représente 28 % des ventes totales de BMW dans le monde, a indiqué M. Abbott. Ces modèles font l’objet d’une « forte demande dans des pays tels que le Nigéria, le Kenya ou la Tanzanie », a-t-il ajouté.

BMW n’a pas encore indiqué le volume de production de X3 dans l’usine de Rosslyn, néanmoins, le groupe a déclaré qu’il allait investir plus de 6 milliards de rands dans ce projet (soit 392,2 millions d’euros). La moitié de cette somme sera attribuée directement à l’usine de Rosslyn et l’autre moitié aux fournisseurs et aux actions de formation. (BLOOMBERG 16/11/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.