Fermer
Etats-Unis

BMW va tester une flotte de 40 voitures autonomes

Le #BMW - #Essai - #Partenariat - #Salon - #Technique - #Voiture autonome
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Au Salon de l’informatique CES de Las Vegas, BMW a annoncé qu’il allait tester une flotte de 40 voitures autonomes (des Série 7 dotées de technologies développées par Intel et Mobileye) d’ici au second semestre de 2017.

Ces essais seront réalisés à l’international, en premier lieu aux Etats-Unis et en Europe, ont précisé les trois entreprises.

BMW avait annoncé dès le mois d’août dernier vouloir utiliser son partenariat avec l’Américain Intel (composants informatiques) et l’Israélien Mobileye (spécialisé dans les capteurs, caméras et algorithmes permettant d’analyser l’environnement d’un véhicule) pour devenir « le numéro 1 dans la voiture autonome ».

BMW s’était alors fixé pour objectif de produire en série le modèle autonome iNext d’ici à 2021. Les tests qu’il prévoit au second semestre seront ainsi « une étape importante » pour atteindre cet objectif, a expliqué Klaus Fröhlich, responsable du développement de BMW.

BMW, Intel et Mobileye ont expliqué avoir développé au cours des six derniers mois une architecture modulable pour une conduite autonome sur autoroutes et en milieu urbain. Cette plateforme pourra « être adoptée par d’autres développeurs et constructeurs d’automobiles », précise un communiqué commun des trois entreprises.

« D’un point de vue industriel, nous constatons déjà des économies et de la rapidité de développement grâce au partage des coûts de développement et à la mise en commun des ressources », s’est félicité Brian Kraznich, directeur général d’Intel.

Dans ce partenariat tripartite, BMW est responsable des thèmes Dynamique et « Driving Control » et doit pour cela travailler sur les systèmes de sécurité et sur le développement d’une simulation à hautes performances.

Intel de son côté apporte ses compétences informatiques et Mobileye son processeur EyeQ 5 (qui permet d’analyser et d’interpréter les données récoltées par les capteurs disposer à 360 degrés pour « reconnaître » l’environnement du véhicule). (BLOOMBERG, AUTOMOTIVE NEWS, AUTOMOBILWOCHE, HANDELSBLATT 4/1/17, AFP, AUTOACTU.COM 5/1/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.