Fermer
Congo

BMW va arrêter d’acheter du cobalt en République du Congo

Analyse de presse de 14H00 - Le #Approvisionnement - #BMW - #Cobalt - #Daimler - #Droits de l'Homme - #Durabilité
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe BMW a annoncé qu’il allait arrêter de s’approvisionner en cobalt dans la République du Congo, afin de se concentrer sur des chaînes d’approvisionnement durables.

« Avec le lancement de notre cinquième génération de véhicules électriques, à compter de 2020/2021, nous allons arrêter d’acheter du cobalt au Congo », a précisé Andreas Wendt, responsable de l’approvisionnement.

Le groupe munichois veut particulièrement faire attention à son approvisionnement en cobalt, car les conditions d’exploitation du minerai peuvent violer les droits de l’Homme (notamment concernant le travail des enfants).

« Les violations des droits de l’Homme et les entorses à la protection de l’environnement ne peuvent pas s’inscrire dans la politique [de BMW] et dans l’image de marque haut de gamme de nos produits », a souligné Ferdinand Geckeler, responsable de la durabilité de BMW.

Actuellement, au Congo, 85 % du cobalt est exploité de manière industrielle et 15 % dans des mines « artisanales ». Ce sont dans ces dernières que travaillent des enfants, dans des conditions extrêmement difficiles.

Pour ses besoins en matériaux essentiels, tels que le cobalt, BMW a noué des partenariats avec Northvolt (cellules de batteries) et Umicore (recyclage).

Daimler de son côté a déclaré vouloir s’assurer que les matières premières qu’il achète proviennent d’entreprises et de mines qui respectent les droits de l’Homme et ne font pas travailler des enfants.

Source : AUTOMOBILWOCHE (26/3/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.