Fermer
Brésil

BMW SUSPEND SES PROJETS AU BRÉSIL

Analyse de presse de 14H00 - Le #BMW - #Gouvernement - #Politique économique
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

BMW a indiqué qu’il suspendait ses projets au Brésil, en raison d’un manque de politique industrielle claire de la part du gouvernement brésilien.

« Nous avons besoin d’une politique claire, afin de disposer d’une prévisibilité suffisante pour définir nos projets futurs », a confirmé Helder Boavida, président de BMW Group Brazil.

En 2014, BMW avait construit une usine dans l’état brésilien de Santa Catarina, en réponse à la politique « Inovar Auto », mise en place par le gouvernement et offrant des avantages fiscaux aux constructeurs d’implantant dans le pays. Malheureusement, cette usine ne fonctionne qu’à 50 % de ses capacités.

En outre, le gouvernement brésilien a échoué à faire appliquer la nouvelle politique industrielle « Rota 2030 », rendant plus compliqué l’établissement de projets dans le pays, précise M. Boavida.

Si BMW n’a pas nécessairement besoin de l’intervention du gouvernement, il est crucial de savoir quelle est la direction prise par le pays pour prendre des décisions économiques et industrielles majeures.

« Nous sommes convaincus [que le Brésil dispose d’un énorme potentiel de croissance], malheureusement, nous voyons ce potentiel être reporté d’année en année. Il manque une certaine stabilité et une vision pour que le pays se développe », a regretté M. Boavida.

Source : BLOOMBERG (12/6/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.