Fermer
Royaume-Uni

BMW repousse le développement de la nouvelle Mini

Analyse de presse de 14H00 - Le #BMW - #Brexit - #Mini
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

BMW a repoussé le développement de la nouvelle génération de la Mini pour des raisons de coûts et à cause du Brexit.

Le constructeur allemand a développé trois générations de la Mini depuis qu’il a racheté la marque au Groupe Rover en 1994, proposant chaque modèle pendant environ six ans. La Mini actuelle est commercialisée depuis 2014.

Les ventes de Mini ont plongé de 18 % en décembre 2019 et reculé de 4,1 % sur l’ensemble de l’année, à 346 639 unités. Aux Etats-Unis, la demande a baissé de 17 %, à 36 092 unités.

La Mini actuelle est fabriquée à Oxford, au Royaume-Uni, et à Born, aux Pays-Bas. Une nouvelle génération de la voiture nécessiterait des investissements dans les deux usines. Or, BMW ne réalisera pas d’investissements substantiels tant qu’il n’y verra pas plus clair sur l’issue des négociations sur les futures relations commerciales entre le Royaume-Uni et l’Union européenne. Le constructeur avait indiqué l’an dernier que le site d’Oxford pourrait perdre son statut de base de production et d’exportation pour la Mini si des droits de douane supérieurs à 5 % devaient être instaurés entre le Royaume-Uni et l’UE.

En 2018, BMW a fabriqué 234 501 Mini au Royaume-Uni. Il a fait assembler la même année 211 660 véhicules (le BMW X1 et des Mini) aux Pays-Bas par VDL Nedcar (+ 39 %).

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (31/1/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.