Fermer
Allemagne

BMW prévoirait jusqu’à 6 000 suppressions d’emplois en Allemagne

Analyse de presse de 14H00 - Le #BMW - #Emplois - #Gouvernance - #Réduction des coûts
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Selon le journal allemand Manager Magazin, le groupe BMW prévoirait jusqu’à 6 000 suppressions d’emplois en Allemagne d’ici à 2022, dans le cadre d’un programme de réduction des coûts.

La majeure partie de cette réduction d’effectifs concernerait le siège du constructeur à Munich.

Le programme de réduction des coûts dans son ensemble pourrait être publié officiellement en décembre.

Par ailleurs, le responsable de la recherche et du développement de BMW, Klaus Fröhlich, pourrait quitter son poste à l’été prochain (soit à expiration de son contrat), car il ne souhaiterait pas travailler avec le nouveau président du groupe, Oliver Zipse.

Ce départ s’inscrirait dans un renouvellement du directoire de BMW. En effet, la directrice des ressources humaines, Milagros Caiña-Andree, a annoncé qu’elle ne demanderait de prolongation de son contrat. Ilka Horstmeier pourrait lui succéder.

De plus, Milan Nedelljkovic devrait reprendre le poste de directeur de la production, laissé vacant depuis que M. Zipse a succédé à Harald Krüger au poste de président du directoire.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE (19/9/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.