Fermer
Monde

BMW explique que le conflit entre Chine et USA pourrait lui coûter jusqu’à 500 millions d’euros

Analyse de presse de 14H00 - Le #BMW - #Chine - #Etats-Unis - #Europe - #Production - #Tarifs douaniers - #Taxes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

BMW explique que le conflit commercial entre Chine et Etats-Unis pourrait peser sur ses résultats à hauteur de jusqu’à 500 millions d’euros l’an prochain, si les tarifs douaniers restent en application, a expliqué Nicolas Peter, responsable financier du constructeur.

Les taxes douanières entres Etats-Unis et Chine ont entraîné un reculé des exportations de véhicules de loisir de BMW de son usine de Spartanburg (Caroline du Sud) vers la Chine. Jusqu’à présent, cela aurait pesé sur les résultats de BMW à hauteur d’un peu moins de 300 millions d’euros.

Si les taxes restent au niveau actuel, sur une année entière, le manque à gagner pourrait donc s’élever à un demi-milliard d’euros.

En parallèle, BMW a annoncé qu’il allait diminuer sa production en Europe, en réaction aux difficultés rencontrées pour adapter sa gamme aux nouvelles normes WLTP.

Source : AUTOMOTIVE NEWS, AUTOMOBILWOCHE (12/10/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.