Fermer
Allemagne

BMW et Mercedes réduisent le nombre de leurs plateformes

Le #BMW - #Mercedes - #Plateforme
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

BMW et Mercedes réduisent le nombre de leurs plateformes pour accélérer le développement de nouveaux modèles et réduire leurs coûts.

Les marques BMW et Mini n’utiliseront que deux plateformes (une pour la propulsion, l’autre pour la traction), au lieu de cinq actuellement, a indiqué Herbert Diess, membre du directoire du constructeur en charge de la R&D. Les BMW i3 et i8 ne sont pas concernées par cette consolidation. La plateforme destinée aux modèles à traction a débuté avec la nouvelle Mini ; le deuxième véhicule à l’utiliser sera la BMW Série 2 Active Tourer, dévoilée au Salon de Genève. La plateforme destinée aux modèles à propulsion apparaîtra dans deux ans avec la berline Série 7 remodelée, a précisé M. Diess.

Les véhicules Mercedes seront basés sur quatre architectures, au lieu de neuf il y a cinq ans, a pour sa part indiqué Thomas Weber, directeur de la R&D dans le monde de la marque. Ces quatre nouvelles plateformes sont les suivantes : MFA, pour les véhicules à traction (déjà utilisée sur la nouvelle CLA) ; MRA, pour les véhicules à propulsion ; MHA, pour les gros tout-terrain de loisir et MSA pour les modèles sportifs. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 14/3/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.