Fermer
Allemagne

BMW annonce une relative stabilité de ses résultats trimestriels

Analyse de presse de 14H00 - Le #BMW - #COVID-19 - #Prévisions - #Résultats
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le bénéfice net du groupe BMW n’a que peu baissé au premier trimestre, en raison d’une comparaison favorable avec celui de 2019, plombé par une lourde provision (de 1,4 milliard d’euros pour risques juridiques).

Pour la période de janvier à mars 2020, BMW, qui va drastiquement réduire (de près de 2 milliards d’euros, à moins de 4 milliards) ses investissements cette année, affiche un bénéfice net de 574 millions d’euros (- 2,4 %), un chiffre d’affaires en petite hausse, mais une baisse de 21 % du nombre de voitures vendues.

« Le groupe part du principe que les conséquences de la pandémie vont peser à moyen terme sur l’ensemble de l’industrie automobile » et « les ventes ne se normalisent pas en quelques semaines », note le constructeur.

« Nous redémarrons notre production progressivement selon la demande spécifique des marchés », indique Oliver Zipse, patron du groupe, affirmant que « la liquidité est la priorité absolue ».

« Au vu de la situation actuelle, nous allons repousser quelques projets ou les réévaluer », explique le dirigeant.

BMW a abaissé ses principales prévisions de rentabilité face à une crise du coronavirus « plus longue que prévu ». Le groupe s’attend, pour sa branche automobile, à une marge d’exploitation entre 0 % et 3 % en 2020, contre 2 % à 4 % annoncés auparavant, ajoutant que l’incertitude du pronostic est « grande ».

Au premier trimestre, la marge du groupe s’est établie à 3,4 % (1,3 % pour la branche auto).

Le groupe n’a pas abaissé son objectif de bénéfice imposable, prévoyant déjà depuis mars un chiffre « nettement inférieur » à 2019. Il avait également annoncé des ventes automobiles en forte baisse.

« L’impact négatif sera particulièrement fort au deuxième trimestre », a précisé BMW.

Source : AFP (6/5/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.