Fermer
France

Bluely vise un quasi-doublement de son service d’autopartage à Lyon en 2017

Le #Autopartage - #Bolloré - #Electrique
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Bluely, le service d’autopartage de voitures électriques opéré par la société Blue Solutions (groupe Bolloré) à Lyon, vise pour l’an prochain un quasi-doublement de l’utilisation de ses véhicules. La société, qui fêtait le 18 octobre son troisième anniversaire, table sur 175 000 locations en 2017, contre 100 000 cette année, a indiqué Marie Bolloré, directrice des applications « mobilité électrique » chez Blue Solutions, lors d’une conférence de presse.

Ce développement devrait être favorisé par la mise en place au printemps dernier d’une formule pour les 18-25 ans (un abonnement d’un euro par mois + 0,13 euro par minute d’utilisation), qui rencontre d’après elle un grand succès. Mais cet afflux de nouveaux utilisateurs, que Bluely espère pérenniser sous forme de clients « premium », ne permet pas d’atteindre l’équilibre. « Nous sommes encore dans une phase d’investissements », a commenté Marie Bolloré. « Tant qu’elle continuera, il sera difficile d’aborder la phase de la rentabilité », a relevé la fille du patron du groupe Vincent Bolloré, qui a pris ses fonctions actuelles en mai. Pourtant, « le coût de maintenance reste assez raisonnable, contrairement à d’autres villes où nous opérons », a-t-elle relevé.

Le groupe Bolloré gère des services d’autopartage de voitures électriques à Paris, Lyon, Bordeaux et Indianapolis (Etats-Unis). Il s’apprête par ailleurs à se déployer à Londres, à Turin et à Singapour.

Depuis son lancement, Bluely est passé d’une flotte de 130 à 302 véhicules, pour l’essentiel des Bluecar conçues par Bolloré, mais aussi 45 Renault Twizy Renault et 30 Citroën C-Zéro. Lancé initialement dans les seules villes de Lyon et de Villeurbanne, le service est désormais accessible dans onze communes de l’agglomération et compte plus de 7 000 abonnés. Une station ouvrira d’ici à fin octobre à l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry. (AFP 18/10/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.