Fermer
Allemagne

Bilan du sommet allemand sur l’avenir de l’industrie automobile

Analyse de presse de 14H00 - Le #Electromobilité - #Gouvernement - #Industrie automobile - #Objectifs - #Parc - #Sommet
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Lundi 24 juin, la Chancellerie a organisé à Berlin un sommet portant sur l’avenir de l’industrie automobile allemande, qui représente quelque 800 000 emplois en Allemagne.

Outre la Chancelière Angela Merkel, le Ministre allemand des Transports Peter Altmaier, la Ministre de l’Environnement Svenja Schulze, le Ministre des Finances Olaf Scholz, mais aussi le président du groupe Volkswagen Herbert Diess et le président de BMW, Harald Krüger étaient présents à ce sommet.

L’objectif initial de ce sommet était de débattre et de préparer l’Allemagne et son industrie automobile à l’essor de l’électromobilité (en termes de recharge, d’infrastructures, etc.).

En effet, selon des estimations, le parc allemand de véhicules électrifiés pourrait atteindre 7 à 10,5 millions d’unités d’ici à 2030 (contre un parc de 83 000 véhicules électriques et 341 000 véhicules hybrides au 1er janvier 2019).

Toutefois, le sommet n’a pas eu de résultat concret.

De nombreuses déclarations ont été faites, notamment par le président du syndicat IG Metall, Jörg Hoffmann, qui s’est dit sceptique vis-à-vis d’une éventuelle taxe CO2. Il a également être ne faveur d’un réseau national de bornes de recharge rapide et a appelé le gouvernement allemand  à encourager un tel projet.

Pour rappel, en ce qui concerne les voitures électriques, les aides à l’achat – qui devaient s’arrêter fin juin 2019 – ont déjà été prolongées jusqu’en fin 2020.

Les constructeurs d’automobiles allemands, qui ont déjà beaucoup investis pour proposer une gamme variée de modèles électrifiés, estiment que les financements pour un réseau de bornes de recharge devrait provenir de l’Etat.

Le Ministre des Transports, M. Altmaier, a pour sa part déclaré que l’Allemagne devait devenir le n°1 parmi les producteurs de véhicules électrifiés, notamment pour réaliser les objectifs européens de réduction des émissions de CO2.

Il souhaite aussi que la création de valeur liée à l’électromobilité se fasse en Allemagne. Le ministre a ainsi pour ambition de produire les meilleures batteries en Allemagne, afin de concurrencer les acteurs coréens et chinois, déjà bien implantés.

M. Altmaier a également confirmé qu’il y aurait bien trois consortiums dans les batteries en Allemagne, à commencer par celui entre Opel, Peugeot et Saft.

Source : AUTOMOBILWOCHE (23, 24 et 25/6/19), FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG (24 et 25/6/19), SPIEGEL (25/6/19), ZEIT (24/6/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.