Fermer
Espagne

Bilan définitif de la Sécurité Routière pour 2017 en Espagne

Analyse de presse de 14H00 - Le #Accident - #Sécurité Routière
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La direction générale de la Sécurité Routière a publié les chiffres consolidés du bilan de la sinistralité en 2017, qui incluent les victimes en ville et celles à 30 jours après l’accident. Ainsi, 1 830 personnes sont mortes sur les routes espagnoles l’an dernier, soit 20 de plus qu’en 2016. « Le nombre de décès sur les routes augmente depuis 2014, année où 1 688 personnes ont perdu la vie (huit de plus qu’en 2013). En 2015, ce nombre est passé à 1 689 et en 2016, à 1 810. Outre les décès, 139 162 personnes ont été blessées dans des accidents de la route l’an passé, dont 9 546 ont été hospitalisées.

Les voies interurbaines (autoroutes, routes, nationales) concentrent 72 % des morts sur les routes (soit 1 321 personnes) et les artères urbaines, 28 % (soit 509 personnes). Les piétons (351 morts), cyclistes (78), cyclomoteurs (49) et motos (359) ont par ailleurs représenté 46 % des morts sur les routes en 2017. Enfin, par tranches d’âge, le nombre de morts a baissé chez les 45 à 54 ans ainsi que chez les plus de 65 ans ; en revanche, il a augmenté il a fortement augmenté chez 25 à 34 ans (293 morts en 2017, contre 223 en 2016).

Source : EL MUNDO (12/7/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.