Fermer
France

Bercy annonce des mesures d’accompagnement pour les entreprises françaises impactées par le coronavirus

Analyse de presse de 14H00 - Le #Aide - #Gouvernement - #Industrie automobile - #Mesures
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, s’est exprimé à l’issue d’une réunion à Bercy avec des représentants de nombreuses filières économiques et industrielles pour faire un état des lieux de leurs difficultés du fait de l’épidémie de coronavirus.

Le ministre a annoncé plusieurs mesures pour aider les entreprises françaises pénalisées dans leur activité par le coronavirus. Le gouvernement va notamment « maintenir toutes les mesures » d’étalement de charges, d’activité partielle ou de dérogations sur les heures supplémentaires qui avaient été mises en place lors du mouvement des gilets jaunes et des grèves contre la réforme des retraites.

M. Le Maire a appelé les donneurs d’ordres des différentes filières industrielles à la « compréhension » vis-à-vis de leurs fournisseurs, qui subissent des problèmes d’approvisionnement depuis la Chine, épicentre du coronavirus. Dans certains cas « très spécifiques », Bercy étudie « la possibilité de considérer le coronavirus comme un cas de force majeure », ce qui permettrait aux entreprises concernées de surseoir à leurs obligations contractuelles.

Pour Bruno Le Maire, cette épidémie doit « nous interroger sur notre dépendance stratégique, en termes d’approvisionnement sur certaines filières ». Il a cité l’automobile ou la santé, dans laquelle « 80 % des matières premières pour les composants actifs d’un médicament viennent de Chine ou d’Asie ».

Source : AFP (21/2/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.