Fermer
Russie

AvtoVAZ va racheter les parts de General Motors dans leur coentreprise AvtoVAZ-GM

Analyse de presse de 14H00 - Le #Avtovaz - #Coentreprise - #General Motors
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

AvtoVAZ, détenu par l’Alliance Renault-Nissan, a annoncé son intention de racheter les parts de General Motors dans leur coentreprise Avtovaz-GM, qui produit des Chevrolet Niva en Russie. « Avtovaz a signé un accord avec General Motors sur le rachat de sa participation de 50 % dans la coentreprise GM-Avtovaz Togliatti », qui deviendra « une filiale à 100 % d’Avtovaz », a annoncé le constructeur russe dans un communiqué, sans dévoiler le montant de la transaction.

Aux termes de cet accord, l’usine de la coentreprise, située à Togliatti, sur la Volga – siège d’Avtovaz – « continuera à produire et à vendre pendant un certain temps » des Chevrolet Niva, et « recevra la marque Lada à l’avenir », a précisé le constructeur, ajoutant qu’aucun changement n’était prévu pour les salariés, mais que l’entreprise serait renommée.

« Je suis reconnaissant envers nos partenaires de GM pour plus de 18 ans de coopération fructueuse », a déclaré dans ce communiqué le directeur général d’AvtoVAZ, Yves Caracatzanis.

Source : AFP (9/12/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.