Fermer
Russie

AvtoVAZ supprimera 13 000 emplois cette année et non 7 500

Le #Avtovaz - #Emploi
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

AvtoVAZ, qui avait annoncé il y a quelques mois son intention de supprimer 7 500 emplois dans son usine de Togliatti cette année, a revu à la hausse son plan de réduction des effectifs et table désormais sur 13 000 emplois. « Le nombre total de salariés de l’usine (de Togliatti à la fin de 2014 sera d’environ 53 000 », a déclaré AvtoVAZ.

AvtoVAZ a accusé une perte nette de 7,9 milliards de roubles (161 millions d’euros) en 2013 et ses ventes en volume ont chuté de 12 %. Malgré l’aide des ingénieurs de Renault, les niveaux de productivité sont très loin de ceux de la concurrence internationale. Sur les quatre premiers mois de 2014, les ventes d’AvtoVAZ ont reculé de 15 %, 128 633 unités, correspondant à une part de marché historiquement basse de 15,5 %, contre 18,3 % un an plus tôt.

Le nouveau directeur général d’AvtoVAZ, Bo Andersson, cherche à redresser les comptes dans un environnement difficile, aggravé par la crise politique en Ukraine. Le constructeur a précisé qu’à la fin de 2013, 65 891 personnes travaillaient sur le site de Togliatti. (REUTERS, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 6/6/14, TRIBUNE 10/6/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.