Fermer
Russie

AvtoVAZ a réduit ses pertes semestrielles

Le #Avtovaz - #Résultat financier
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Avtovaz a réduit ses pertes au premier semestre malgré l’aggravation de la crise du marché russe. La perte nette du constructeur s’est élevée sur les six premiers mois de l’année à 3,4 milliards de roubles (45 millions d’euros), soit 30 % de moins qu’un an plus tôt sur la même période. Son chiffre d’affaires a augmenté de 1,3 %, à 91,9 milliards de roubles (1,2 milliard d’euros) tandis que sa perte d’exploitation a augmenté de 18 %, à 5,2 milliards de roubles (69 millions d’euros).

Le marché automobile russe, déjà sur le déclin après un record en 2012, s’est effondré en début d’année en raison de la chute des cours du pétrole et des sanctions liées à la crise ukrainienne. Les ventes de voitures neuves ont chuté de 36 % au premier semestre. Celles de Lada ont un peu mieux résisté car sa production, entièrement en Russie, est moins dépendante des fluctuations des taux de change.

AvtoVAZ a mené ces dernières années une importante modernisation de ses lignes de production, accélérée depuis l’arrivée à sa tête de Bo Andersson. Face à la débâcle du marché, le gouvernement a débloqué des fonds pour lancer un programme de prime à la casse et des subventions aux crédits automobiles. (AFP 28/8/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.