Fermer
France

Au premier semestre, la France est devenue le premier marché européen du véhicule électrique

Le #Electrique - #Immatriculation - #Marché
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

A l’issue des six premiers mois de l’année, la France est devenue le premier marché européen du véhicule électrique, devant la Norvège, avec 50 000 véhicules zéro émission vendus (+ 11,3 % par rapport à 2015), dont 15 068 dans l’Hexagone (+ 49 %), contre 12 216 pour le pays scandinave. Suivent ensuite le Royaume-Uni (5 609 V.E. vendus sur six mois, + 9,6 %), l’Allemagne (5 265 unités, + 6,1 %) et l’Autriche (2 159 unités, + 138 %), indique l’Avere. En France, la voiture électrique s’octroie désormais 1,1 % de part de marché (13 % en Norvège).

Par ailleurs, le modèle électrique le plus écoulé en 2016 est français. Il s’agit de la Renault Zoé, avec 11 790 livraisons. Elle devance la Nissan Leaf, qui en totalise 11 117. La Tesla Model S complète le podium avec 6 846 exemplaires vendus. Suivent la Volkswagen e-Golf 3 912 (unités), la BMW i3 (2 438 unités), le Kia Soul E.V. (2 126 unités), le Renault Kangoo Z.E. (1 823 unités), le Mercedes Classe B (1 586 unités), la Volkswagen e-Up ! (1 367 unités) et la Peugeot iOn (983 unités). (AUTOPLUS.FR 28/7/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.