Fermer
Royaume-Uni

Aston Martin va construire une nouvelle usine d’assemblage au Pays de Galles pour le DBX

Le #Aston Martin - #Investissement - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Après évalué plus d’une vingtaine de sites dans le monde, Aston Martin a finalement choisi un site au Royaume-Uni pour une nouvelle usine dans laquelle il produira le DBX, son premier tout-chemin de loisir.

Cette usine sera implantée à St Athan, au Pays de Galles. Les travaux de construction démarreront en 2017 et la production du DBX en 2020, a indiqué le constructeur.

Le premier ministre britannique David Cameron a salué la décision d’Aston Martin d’avoir choisi un site au Royaume-Uni, décision qui « montre une véritable confiance dans l’économie britannique ». Le constructeur a dévoilé le DBX l’an dernier au salon de Genève. Il envisage une production annuelle d’environ 5 000 unités.

Aston Martin va investir 200 millions de livres (253 millions d’euros) dans sa nouvelle usine galloise ainsi que sur son site de Gaydon, où la DB11 (remplaçante de la DB9) et une version électrique de la Rapid seront mises en fabrication respectivement cet automne et en 2018. L’investissement dans ces deux usines devrait créer un millier d’emplois d’ici à 2020. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 23/2/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.