Fermer
France

Assystem Technologies devient Expleo et se prépare à une nouvelle concurrence

Analyse de presse de 14H00 - Le #Assystem Technologies - #Expleo
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe français de conseil en technologie Assystem Technologies, qui a changé de nom le 6 février pour devenir Expleo, se met en ordre de bataille pour faire face à l’arrivée de nouveaux concurrents sur ses marchés traditionnels, a indiqué à l’AFP son président Olivier Aldrin.

Non coté, Expleo est issu d’une séparation d’activité au sein d’Assystem, l’un des quatre grands du conseil en technologie avec le poids-lourd Altran et les outsiders Alten et Akka Technologies. Le groupe a repris les activités non-nucléaires, laissées à Assystem, et a été partiellement vendu au fonds d’investissement Ardian (ex-fonds d’investissement d’Axa devenu indépendant), qui détient 60% des parts, Assystem en conservant 40%.

Aujourd’hui, Expleo se prépare à voir arriver sur ses terres de nouveaux et puissants acteurs issus de l’informatique, notamment indiens (tels que Wipro, Infosys ou HCL), a indiqué Olivier Aldrin. Du fait de la numérisation de l’économie et de l’industrie, « il y a une convergence entre l’informatique et l’ingénierie de plus en plus évidente », explique le dirigeant.

Expleo compte près de 15 000 salariés et réalise environ 1,1 milliard de chiffre d’affaires. Il est avec Akka l’un des « petits » d’un quatuor français au pinacle du marché mondial, ou figurent également Alten (2,27 milliards de dollars en 2018) et Altran (près de 3 milliards d’euros d’activité après l’acquisition d’Aricent). Pour faire face à la concurrence, Expleo compte notamment doubler ses ressources en ingénieurs en Inde, où il emploie aujourd’hui près de 2 500 personnes.

Source : AFP (6/2/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.