Fermer
France

Arkamys présentera un système avancé d’alerte de présence de véhicule au Mondial

Le #Innovation - #Mondial de l’Automobile
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La société d’ingénierie Arkamys, qui a participé au CES de Las Vegas en janvier, fera également partie des exposants au Mondial de l’Automobile de Paris, a indiqué son président Philippe Tour. Et pour sa première participation, elle présentera un système avancé d’alerte de présence de véhicule (AVAS), conçu avec un partenaire industriel.

Au mois de janvier, lors du CES, Arkamys avait dévoilé sa solution de spatialisation des dangers à bord des habitacles. A la vidéo vient de succéder un démonstrateur qui a permis de démarcher les constructeurs. Une tournée au terme de laquelle trois groupes américains, un français et un coréen ont témoigné de l’intérêt. « Nous manquons de recul aujourd’hui sur les attentes des consommateurs. Il y a un gain de sécurité pour les automobilistes, mais comment le promouvoir ? », s’interroge M. Tour.

Entre-temps, Arkamys poursuit sa percée avec l’offre traditionnelle d’optimisation du système audio des véhicules. Parmi les contrats remportés récemment, la société basée dans le 17ème arrondissement de Paris recense des véhicules de Renault, Groupe PSA, Nissan, Hyundai, Kia et d’« un Chinois concurrent de Tesla ». Une dernière incursion qui soulève des questions chez Arkamys. En effet, jamais l’entreprise n’avait opéré dans l’univers du haut de gamme. « Nos dernières innovations nous rapprochent du haut de gamme en termes de qualité », se félicite le dirigeant. « Reste donc à savoir si nous avons la légitimité pour prétendre jouer un rôle », ajoute-t-il. (JOURNALAUTO.COM 19/7/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.