Fermer
France

ArcelorMittal lance avec PSA ses aciers de troisième génération

Le #Acier - #PSA Peugeot Citroën
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

ArcelorMittal lance avec PSA Peugeot Citroën ses aciers de troisième génération. La nouvelle gamme, baptisée Fortiform, allie résistance et formabilité, ce qui permettra de produire en grande série des pièces de forme complexe. Elle apportera « 10 à 20 % d’allégement par rapport aux aciers à très haute résistance actuels », affirme le numéro un mondial de la sidérurgie.

« Lorsqu’on améliore la résistance mécanique d’un acier, on perd généralement en formabilité », explique Jean-Luc Thirion, directeur de la R&D pour l’automobile chez ArcelorMittal. « Nos aciers de troisième génération auront un très bon compromis entre la résistance et la formabilité », c’est-à-dire la capacité à produire en grande série des pièces de forme complexe. Ils pourront ainsi être adoptés sur des pièces de structure pour lesquelles il n’était pas possible de mettre de l’Usibor – autre nuance d’acier à haute résistance d’ArcelorMittal.

Le Fortiform apparaîtra pour la première fois sur un véhicule européen en 2016. Deux autres modèles l’adopteront un an plus tard. PSA sera l’un des premiers constructeurs à l’introduire dans ses véhicules. « Ce procédé permet de monter à une très haute résistance, tout en conservant l’emboutissage à froid. C’est un tour de force », indique un porte-parole du constructeur français.

Le nouvel acier sera fabriqué dans les usines de Liège et de Gand, contrairement à l’Usibor, dont le principal site de production est Florange. Ce choix s’explique visiblement par des contraintes techniques. « Le Fortiform nécessite un type de recuit continu particulier. L’usine de Liège est la seule en Europe à disposer d’un refroidissement rapide », justifie Jean-Luc Thirion. Cet acier sera ultérieurement industrialisé en Chine dans la coentreprise Vama, spécialisée dans les produits de haut de gamme pour l’automobile. (ECHOS 3/9/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.