Fermer
Etats-Unis

Apex.AI a levé 15,5 millions de dollars

Analyse de presse de 14H00 - Le #Apex.AI - #Levée de fonds - #Logiciel
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La société Apex.AI a annoncé avoir levé 15,5 millions de dollars, via notamment des investissements en capital-risque de la part des fonds Canaan Partners et Lightspeed Venture Partners.

La société Apex.AI siège à Palo Alto en Californie et a été fondée par Jan Becker et Dejan Pangercic, deux anciens ingénieurs de Bosch.

Leur objectif est de créer un logiciel en « open-source » (en code source ouvert) pour rendre les voitures autonomes plus sûres, afin que leur commercialisation à grande échelle devienne possible.

Ce logiciel serait une version plus fiable du « Robot Operating System » (ROS), développé il y a plus de dix ans et utilisé dans les voitures autonomes et dans la robotique. Ce logiciel est notamment utilisé par Intel, Microsoft et Amazon par exemple.

M. Becker estime que le ROS était certes un outil idéal pour la recherche, mais en terme de sécurité, il n’est pas conçu pour un usage commercial. Apex.AI veut donc créer une version optimiser de ce logiciel et prévoit de le lancer dès l’an prochain.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (16/11/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.