Fermer
France

Anne Hidalgo relance son projet de piétonnisation du centre de Paris

Analyse de presse de 14H00 - Le #Paris - #Piétonnisation
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

« Les habitants des quatre premiers arrondissements m’ont présenté une proposition qui va dans le sens d’un cœur de Paris piéton où ne circuleraient que des véhicules autorisés avec des navettes autonomes qui pourraient relier différents points », a déclaré la maire de Paris Anne Hidalgo le 14 novembre, en marge du Conseil de Paris. « Je vais étudier cette proposition », a poursuivi l’édile, qui se projette dans une prochaine mandature.

Mme Hidalgo réfléchit depuis longtemps à la piétonnisation du cœur de Paris. « C’est pour 2018 ou 2019 », confiait-elle déjà au Monde le 2 avril 2017 en inaugurant les quais de Seine piétonnisés. A l’époque, l’adjoint écologiste à la circulation, Christophe Najdovski, envisageait une « concertation » avec les habitants à l’automne 2017. A seize mois des municipales, la maire relance ce projet en affirmant qu’il est porté par les Parisiens. La piétonnisation sera progressive. Avant de fermer le cœur historique de la capitale à la voiture, celui-ci sera interdit tous les dimanches à la circulation, en 2019, et non plus seulement chaque premier dimanche du mois, comme c’est le cas aujourd’hui.

Source : MONDE (16/11/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.