Fermer
France

Alpine présente un prototype aux 24 Heures du Mans

Le #Alpine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La marque automobile Alpine (groupe Renault), appelée à renaître de ses cendres d’ici à 2017, a présenté le prototype « Célébration » le 13 juin en prologue des 24 Heures du Mans. Il s’agit d’un coupé revêtu de bleu et barré du « A » fléché de la marque dieppoise. Renault n’a pas donné de détail technique, et n’a pas non plus précisé s’il fallait s’attendre à ce que l’Alpine de série lui ressemble. Ce prototype « est un test » pour jauger les réactions du public, en particulier dans le contexte du Mans, dont les spectateurs se passionnent de mécanique, a expliqué à l’AFP (13/6/16) Bernard Ollivier, directeur général d’Alpine. « On n’est pas sur du marché de masse, on est sur du véhicule de niche », et la définition du produit final, toujours en cours, se fait « quasiment par approximations successives », a-t-il indiqué.

Cette démonstration d’Alpine a marqué le 60ème anniversaire de la firme fondée par Jean Rédélé, rachetée au début des années 1970 par Renault.

Cette année, Alpine a aligné au Mans un petit prototype baptisé A450B, équipé d’un moteur Nissan et engagé par l’écurie française Signatech. (ECHOS 15/6/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.