Fermer
Allemagne

Allemagne : Début de compromis entre le gouvernement et les constructeurs sur le diesel

Analyse de presse de 14H00 - Le #Compromis - #Constructeurs allemands - #Diesel - #Gouvernement - #Mécanique - #Remise aux normes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

En Allemagne, pour tenter d’éviter davantage d’interdictions de circulation, le gouvernement négocie depuis plusieurs mois avec les constructeurs et un début de compromis a été atteint.

Le compromis prévoit des « primes à la conversion » ainsi que des remises aux normes mécaniques (notamment par l’ajout d’un filtre à particules), mais la question du financement de ces remises aux normes reste en suspens.

Un nouveau sommet sur le diesel s’est tenu mercredi entre le gouvernement et les constructeurs allemands pour aborder cette question du financement.

Il en est ressorti que Daimler et Volkswagen sont désormais prêts à débourser 3 000 euros pour remettre aux normes les véhicules diesel avec catalyseurs satisfaisant aux normes Euro 4 et Euro 5, alors qu’ils n’acceptaient jusqu’alors qu’une somme maximale de 2 400 euros.

En revanche, BMW s’oppose toujours à cette solution. En effet, selon BMW, une solution mécanique ne pourra pas être développée avant 2021 et ne serait alors plus pertinente sur des modèles à remettre aux normes qui auraient alors plus de 10 ans.

En outre, BMW regrette que l’ajout d’un filtre à particule ajoute du poids au modèle, ce qui relèvera sa consommation.

Toutefois, les constructeurs estiment qu’une minorité des automobilistes opteront pour cette réparation mécanique qui affectera leur garantie. En revanche, les primes à la conversion ont été très bien reçues par les consommateurs, a expliqué Harald Krüger, président du groupe BMW, qui préfère cette option à une remise aux normes mécanique. BMW serait également favorable à une prime à la conversion pour l’achat de voitures d’occasion récentes respectant les normes Euro 6.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG (8/11/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.