Fermer
Chine

Akka Technologies et BAIC créent une coentreprise en Chine

Le #AKKA Technologies - #BAIC - #Coentreprise
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Akka Technologies a annoncé le 14 mars la création d’une coentreprise avec BAIC Motor, filiale du constructeur d’automobiles chinois Beijing Automotive Industry Holding Co. (BAIC), pour le développement de véhicules en Chine. Le groupe de conseil en technologies français a « officialisé une joint-venture entre son centre de compétences en ingénierie automobile allemand MBtech (Sindelfingen) et BAIC Motor », précisant dans un communiqué qu’il s’agissait du « premier contrat de joint-venture de R&D entre un équipementier et une société d’ingénierie ».

« Cette nouvelle coentreprise […] a pour objectif de développer la R&D de l’ensemble de l’ingénierie d’un véhicule, destiné au marché chinois, ainsi que la conception des composants de technologies automobiles. BAIC Motor a l’intention de mener à bien deux nouveaux projets de véhicules par an au minimum », a précisé Akka Technologies.

Basé à Pékin, BAIC est le cinquième constructeur d’automobiles chinois. L’essentiel de sa production provient de ses coentreprises avec Hyundai et Daimler. Le groupe commercialise également des voitures sous sa propre marque, mais les volumes sont beaucoup plus faibles. BAIC détient 51 % du capital de la société conjointe créée avec Akka Technologies.

L’activité en Chine contribuera à l’objectif d’Akka de réaliser 200 millions d’euros de chiffre d’affaires hors de France et d’Allemagne. (AFP, FIGARO 14/3/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.