Fermer
France

Akka prévoit une baisse de 15 % de son chiffre d’affaires au 1er semestre

Analyse de presse de 14H00 - Le #AKKA Technologies - #Prévisions - #Résultats
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe d’ingénierie et de conseil technologique Akka Technologies prévoit un chiffre d’affaires en baisse d’environ 15 % (taux de change constants) sur l’ensemble du premier semestre de 2020, après un recul de 4,5 % au premier trimestre, à 425,9 millions d’euros.

Le groupe s’attend « selon les informations aujourd’hui disponibles, à une reprise progressive aux 3ème et 4ème trimestres de 2020″, a-t-il précisé.

Akka, qui avait déjà enregistré une faible croissance au dernier trimestre de 2019, a notamment affecté au cours des trois premiers mois de 2020 par les déboires du programme B737 Max », a expliqué le groupe. La crise du Covid 19 a également « commencé à se matérialiser en mars ».

« Les secteurs des télécommunications, de l’énergie, de la défense, des transports ferroviaires et des sciences de la vie ont bien résisté, tandis que l’automobile et l’aéronautique ont souffert de la fermeture temporaire des sites de production et de la suspension de certains projets » a indiqué Akka.

« La France et l’Allemagne ont été impactées par la baisse de la recherche et développement dans les secteurs de l’automobile et de l’aéronautique, tandis que les zones International et Amérique du Nord ont fait preuve de résilience », a ajouté le groupe.

« Le groupe a préservé sa capacité financière’, a-t-il toutefois souligné.

Akka a par ailleurs estimé que la crise renforçait encore l’intérêt stratégique de l’acquisition du groupe informatique norvégien Data Respons, dont le prix a été jugé élevé par les analystes. « Malgré la crise, Data Respons travaille toujours à pleine capacité (…) et a enregistré une croissance organique de 8 % au premier trimestre », a indiqué Akka.

Source : AFP (6/5/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.