Fermer
Royaume-Uni

Ajouter une berline à l’offre de Mini pourrait nuire à l’image de la marque britannique

Le #Mini - #Modèle - #Stratégie
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Dans un entretien accordé à AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (30/4/16), Peter Schwarzenbauer, patron de Mini, a déclaré qu’ajouter une berline compacte à l’offre de Mini pourrait nuire à l’image de la marque britannique. Il a expliqué qu’avant de lancer un nouveau modèle, il était nécessaire de réfléchir au ratio entre intérêt économique (quel potentiel en termes de volumes) et image de marque.

Ainsi, si une berline compacte pourrait apporter des volumes significatifs, elle pourrait également nuire à l’image de marque de Mini. M. Schwarzenbauer n’exclut pas totalement le développement d’une berline compacte mais insiste sur la nécessité d’en faire un modèle « authentiquement Mini ».

En outre, si une berline compacte pourrait avoir un avantage économique mais présenterait un risque en termes d’image, la Superleggera (concept de roadster dévoilé lors du Concept d’Elégance du Lac de Côme) affiche pour sa part le ratio inverse, avec un net bénéfice pour l’image de marque de Mini, mais un risque économique étant donné que le modèle se placerait sur un segment de niche.

Par ailleurs, Mini s’est recentré sur 5 modèles dits « superhéros », parmi lesquels se trouvent actuellement la Mini classique (avec sa variante à 5 portes), la Mini Cabrio, le Clubman et le Countryman. M. Schwarzenbauer ne s’est pas exprimé sur le futur cinquième modèle « superhéro ».

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.