Fermer
Canada

Airbags Takata défectueux : 1,5 million de véhicules rappelés au Canada

Le #Rappel De Véhicule - #Sac gonflable
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Un peu plus de 1,5 million de véhicules vont être rappelés au Canada en raison des airbags défectueux de l’équipementier japonais Takata, a annoncé le ministère canadien des Transports.

Honda est le constructeur le plus touché par ce rappel au Canada, avec environ 704 770 véhicules concernés ; huit autres constructeurs, notamment Chrysler, Toyota et Nissan, vont rappeler 812 821 véhicules.

La semaine dernière, les Etats-Unis avait lancé un rappel sur 34 millions de véhicules en raison du problème potentiel sur les airbags Takata. « Sur certains véhicules, le dispositif de gonflement de l’airbag frontal du conducteur, sous l’effet de l’humidité et de la chaleur, peut le faire éclater et entraîner la projection de fragments de métal », a indiqué le ministère des Transports.

Le ministère souligne qu’il n’a reçu aucune plainte de consommateurs canadiens à ce sujet et qu’aucun incident n’a été signalé dans le pays.

Selon le gouvernement américain, « au moins cinq décès » sont imputables à ce défaut. Honda, qui a rappelé plus de 5 millions de véhicules dans le monde, a minimisé les risques au Canada, une région moins exposée à des phénomènes de « haute température et haute humidité ».

Au Canada, des recours collectifs en justice ont été lancés contre Takata ainsi que neuf constructeurs automobiles. (AFP 28/5/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.