Fermer
Corée du Sud

Affaire VW : un cadre inculpé en Corée du Sud

Le #Enquête - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le bureau du procureur de Séoul a inculpé un cadre de la filiale sud-coréenne du groupe Volkswagen, en raison de son implication supposée dans le scandale des moteurs truqués.

Le suspect est également accusé d’avoir importé 461 voitures qui n’avaient pas suivi le processus d’homologation approprié.

Le cadre, dont le nom n’a pas été révélé mais est surnommé « Yoon », est le premier cadre à être poursuivi de manière individuelle dans le cadre du scandale des moteurs truqués.

Il est notamment suspecté d’avoir joué un rôle majeur dans la réalisation de rapports sur les niveaux d’émissions sonores et polluantes et de consommation des véhicules du groupe Volkswagen entre août 2010 et février 2015.

Par ailleurs, concernant la possible interdiction de ventes pour plus de 70 modèles du groupe Volkswagen en Corée du Sud (cf. revue de presse du 11/7/16), les autorités sud-coréennes ont indiqué qu’elles allaient laisser à Volkswagen une chance d’expliquer ses actions. Une audience se tiendra la semaine prochaine. (YONHAP 12/7/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.