Fermer
Etats-Unis

Affaire VW : téléphones manquants ou données effacées

Le #Enquête - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Selon un rapport du tribunal de San Francisco récemment rendu public (malgré l’opposition de Volkswagen), les appareils portables de plusieurs cadres ont été perdus ou leurs données ont été effacées, au moment même où le scandale des moteurs truqués éclatait aux Etats-Unis

David Geanacopoulos, responsable des affaires publiques de Volkswagen Group of America, a notamment déclaré son téléphone perdu en décembre 2015. Les téléphones portables d’Anna Schneider, responsable des relations avec le gouvernement et avec l’industrie automobile, et de Matthias Barke, en charge du centre de tests d’Oxnard (Californie), ont de leur côté été vidés de toutes données dans les mois qui ont suivi la révélation des manipulations du groupe Volkswagen.

Au total, les téléphones de 23 cadres, certains à un haut niveau de responsabilité, ont disparu ou ont été vidés de leurs données, ce qui a éveillé les soupçons de la commission du commerce.

Ces téléphones manquants ou dont les données ont été effacées ont soulevé des questions en décembre dernier, lors de l’enquête de la Commission américaine du Commerce. Des interrogatoires supplémentaires des cadres dont les téléphones ont été perdus ou vidés de données ont été ordonnés par le tribunal de San Francisco.

Volkswagen dément que les téléphones aient pu être perdus ou vidés de données intentionnellement et a souligné qu’il n’y avait aucune preuve montrant que des données (notamment des e-mails) avaient été supprimées. (AUTOMOTIVE NEWS 31/8/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.