Fermer
Allemagne

Affaire VW : MyRight débouté

Le #Justice - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Dans le cadre de l’affaire Volkswagen en Allemagne, le tribunal de Brunswick a rejeté la plainte de MyRight, une association de consommateurs qui portait plainte contre Volkswagen au nom de propriétaires allemands.

MyRight accusait Volkswagen d’avoir violé la loi européenne en vendant des véhicules dotés d’un logiciel illégal, ce que le constructeur a démenti.

Le tribunal a indiqué que les véhicules du groupe Volkswagen affectés par le scandale des moteurs truqués n’avaient pas perdu leur homologation et a donc décidé que les consommateurs n’avaient pas été désavantagés au point de mériter des dédommagements.

MyRight a déclaré son intention de faire appel et espère que l’affaire sera rapidement portée devant la Cour Européenne de Justice, avec pour objectif de forcer Volkswagen à racheter les véhicules affectés au prix d’achat.

MyRight a également annoncé qu’il prévoyait de déposer au moins 10 autres plaintes au nom de consommateurs, d’autant plus que l’association environnementale allemand DUH (Deutsche UmweltHilfe) tente actuellement d’obtenir le retrait de l’homologation des véhicules affectés par le scandale.

Par ailleurs, MyRight prévoit de déposer une plainte en recours collectif d’ici au mois d’octobre. Ce recours collectif regrouperait les plaintes d’environ 25 000 consommateurs.

Toujours dans le cadre du scandale des moteurs truqués, l’ancien ingénieur de Volkswagen James Liang, récemment condamné à 40 mois de prison (voir l’analyse de presse du 29/8/17) devrait être extradé vers l’Allemagne et pourrait purger sa peine outre-Rhin. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 30/8/17, REUTERS, AUTOMOBILWOCHE, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG 31/8/17, HANDELSBLATT 31/8/17 ET 1/9/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.