Fermer
Allemagne

Affaire VW : M. Gabriel dément avoir été au courant des manipulations

Le #Enquête - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le Ministre allemand de l’Economie, Sigmar Gabriel, auditionné jeudi par une commission parlementaire sur les émissions polluantes, a affirmé n’avoir rien su du scandale des moteurs truqués chez Volkswagen avant qu’il n’éclate.

Le vice-chancelier de Mme Merkel a ainsi assuré devant les membres de cette commission avoir pris connaissance du scandale par un communiqué de presse en septembre 2015, lorsque le scandale a éclaté aux Etats-Unis, rapporte l’agence de presse allemande DPA.

M. Gabriel a concédé que, lorsqu’il était ministre de l’Environnement dans le premier gouvernement de coalition de Mme Merkel, entre 2005 et 2009, il avait été mis au courant de critiques de la part de défenseurs de l’environnement, visant les tests d’émissions polluantes et qui, selon eux, les minoraient. Néanmoins, ces soupçons ne pouvaient pas être prouvés à l’époque.

Le chef de la Chancellerie Peter Altmaier, également auditionné, a également déclaré n’avoir pris connaissance du scandale qu’en septembre 2015.

La commission d’enquête parlementaire doit entendre la Chancelière Angela Merkel le 8 mars prochain. De plus, l’ancien ministre Eckart von Klaeden et l’ancien président du groupe Volkswagen Martin Winterkorn doivent également être entendus comme témoins par la commission. (AFP, AUTOMOBILWOCHE 15/12/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.