Fermer
Allemagne

Affaire VW : les résultats de l’enquête du KBA devraient être publiés d’ici à la fin du mois

Le #Emissions - #Enquête - #Gouvernement - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les résultats de l’enquête du KBA (Office fédéral des Transports) concernant les manipulations des émissions des véhicules diesel de Volkswagen devraient être publiés d’ici à la fin du mois.

Selon des informations du journal HANDELSBLATT, cette enquête aurait en premier lieu démontré que Volkswagen a effectivement manipulé les niveaux d’émissions de ses modèles diesel.

En outre, l’enquête montre que les niveaux d’émissions réels et ceux officiellement publiés par les constructeurs diffèrent pour plusieurs modèles de différentes marques (notamment l’Audi A3 ou encore la Volvo V60).

Néanmoins, l’enquête aurait démontré que ces écarts sont liés au mode de calcul des émissions et qu’en dehors du groupe Volkswagen, aucun constructeur n’aurait illégalement manipulé ses niveaux d’émissions.

Bien que l’enquête soit terminée, le Ministère des Transports (dont dépend le KBA), veut patienter jusqu’à la fin du mois pour en publier les résultats, afin de lever tout éventuel doute. (FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG 7/4/16)

Par ailleurs, malgré le scandale Volkswagen, le diesel reste une motorisation essentielle en Allemagne, particulièrement auprès des flottes d’entreprise, le gazole étant le carburant le plus économique.

Audi indique ainsi n’avoir remarqué aucune baisse de ses commandes de véhicules diesel, aussi bien en Allemagne qu’à l’étranger.

De son côté, Daimler a annoncé en début d’année un investissement de 2,6 milliards d’euros dans une nouvelle génération de moteurs diesel (cf. revue de presse du 12/2/16), montrant ainsi son engagement envers ce type de motorisation. (MONDE 7/4/16)

Néanmoins, le scandale des moteurs truqués pourrait avoir un impact sur le diesel. En effet, les Ministres de l’Environnement de plusieurs Länder allemands (Rhénanie du Nord Westphalie, Brême, Hambourg, Hesse et Basse-Saxe) ont déclaré vouloir augmenter la taxe sur le gazole. Ces ministres ont également appelé à une limitation de la vitesse en ville à 30 km/h et à des quotas pour les véhicules électriques. (FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG 7/4/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.