Fermer
Allemagne

Affaire VW : les dirigeants du groupe auraient été au courant dès juillet 2015

Le #Enquête - #Gouvernance - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les dirigeants du groupe Volkswagen en fonction lorsque le scandale des moteurs truqués a éclaté (soit en septembre 2015) auraient été au courant de cette affaire dès la fin du mois de juillet 2015, selon deux « témoins capitaux » interrogés par les autorités américaines.

Jusqu’à présent, Volkswagen soutenait que Martin Winterkorn, alors au poste de président du groupe allemand, n’avait pris connaissance des manipulations des niveaux d’émissions des véhicules diesel du groupe que « fin août, début septembre », juste avant que l’affaire ne soit rendue publique.

Il semblerait toutefois que Martin Winterkorn et Herbert Diess, actuellement président de la marque Volkswagen, aient donc été au courant dès le 27 juillet 2015, date à laquelle une réunion à ce sujet avait été organisée. Les dirigeants n’auraient pourtant pris aucune mesure pour informer les autorités de ces manipulations.

Selon la presse allemande, l’un des témoins serait un chef de service travaillant dans le département des moteurs diesel, qui aurait informé les autorités américaines le 19 août 2015. (AFP 10/1/17, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG 10 et 11/1/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.