Fermer
Allemagne

Affaire VW : le KBA devrait se prononcer sur le rappel des Passat affectées au plus tard d’ici au 15 avril

Le #Rappel De Véhicule - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Volkswagen estime que le KBA (Office fédéral des Transports) devrait se prononcer sur le rappel des Passat affectées par le scandale des moteurs truqués au plus tard d’ici au 15 avril.

Le KBA tient à vérifier que la réparation visant à remettre ces voitures aux normes ne modifiera ni les émissions sonores ni les émissions de CO2 du modèle, avant d’en autoriser le rappel.

Tant que le KBA n’approuve pas ce rappel, Volkswagen ne peut pas rappeler les Passat affectées par le scandale dans toute l’Europe.

Après le rappel d’Amarok, le rappel de quelque 160 000 Passat en Europe aurait dû être la deuxième vague de réparations pour remettre aux normes les véhicules concernés par l’affaire des moteurs truqués.

Le KBA aurait dû se prononcer plus tôt sur ce rappel mais avait décidé – au milieu des essais réalisés pour tester la solution de réparation – de remplacer les techniciens de Volkswagen par des techniciens indépendants.

Une fois ce rappel autorisé, outre les quelque 160 000 Passat, 90 000 Audi A4 et A5 et Skoda Superb seront également rappelées. Ces véhicules sont tous dotés de moteurs diesel de 2 litres. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 1/4/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.