Fermer
Royaume-Uni

Affaire VW : le groupe pourrait faire face à de nouvelles difficultés au Royaume-Uni

Le #Rappel De Véhicule - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Comme annoncé dans la revue de presse du 1er septembre, au Royaume-Uni, un comité de protection de l’environnement a exigé que des procédures plus strictes soient entreprises contre Volkswagen.

Ce comité regrette que les rappels des voitures affectées par le scandale des moteurs se soient pas réalisés plus rapidement. 1,1 million de véhicules sont concernés au Royaume-Uni.

Le comité a en outre reproché au Ministère britannique des Transports de ne pas avoir encore fixé les amendes et autres pénalités qui devront être infligées à Volkswagen suite à cette affaire. « Cela fait près d’un an que nous avons découvert que Volkswagen avait équipé ses voitures de logiciels truqués, mais le gouvernement doit encore se décider sur les actions à entreprendre contre le groupe », a souligné Mary Creagh, présidente du comité.

Les recommandations de ce comité à propos de l’affaire Volkswagen font partie d’un rapport étendu sur la politique automobile au Royaume-Uni. Néanmoins, elles ne sont pas juridiquement contraignantes. (BLOOMBERG 1/9/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.