Fermer
Allemagne

Affaire VW : le groupe pourrait provisionner un montant supérieur à 10 milliards d’euros

Le #Enquête - #Finance - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Selon des sources proches du dossier, le groupe Volkswagen pourrait finalement provisionner plus de 10 milliards d’euros afin de faire face aux conséquences financières du scandale des moteurs truqués. Jusqu’à présent, Volkswagen avait prévu une provision de 6,7 milliards d’euros.

En outre, face au coût du scandale, Volkswagen pourrait décider de ne pas verser de dividende ou en tous cas de verser un dividende inférieur à 1 euro.

Par ailleurs, le rapport de l’enquête indépendante menée par le cabinet Jones Day, qui aurait dû être publié « au cours de la seconde moitié du mois d’avril » va être reporté.

Il n’est même pas certain que les conclusions de cette enquête puissent être publiées à l’avenir, les autorités américaines ayant demandé au constructeur de ne pas les divulguer afin de ne pas influer sur leur propre enquête (cf. revue de presse du 20/4/16).

Néanmoins, selon les informations de la presse allemande, ce rapport établirait une chronologie du scandale sans pour l’instant déterminer de coupables. (REUTERS, AUTOMOBILWOCHE, HANDELSBLATT 20/4/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.