Fermer
Allemagne

Affaire VW : le groupe n’a réparé que 10 % des modèles affectés

Le #Rappel De Véhicule - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe Volkswagen n’a réparé qu’à peine 10 % des modèles affectés par le scandale des moteurs truqués en Europe. 8,5 millions des 11 millions de véhicules concernés par cette affaire dans le monde se trouvent en Europe.

Le KBA a déjà approuvé les réparations proposées par Volkswagen pour 5,1 millions de véhicules en Europe. Seuls 10 % de ces 5,1 millions de véhicules ont donc été réparés « avec de bons résultats ».

Volkswagen a néanmoins précisé que la majorité des 8,5 millions de véhicules affectés en Europe pourront être réparés cette année. Le nombre de véhicules qui devront attendre 2017 pour être remis aux normes n’a pas été précisé.

D’ici à la fin de l’année, Volkswagen veut avoir proposé une solution de réparation pour l’ensemble des véhicules concernés par l’affaire (soit pour les 3,4 millions de véhicules pour lesquels le KBA n’a pas encore validé de solution de remise aux normes).

En Allemagne, Volkswagen a eu le feu vert des autorités pour réparer 1,6 des 2,6 millions de véhicules affectés. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, HANDELSBLATT 19/9/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.