Fermer
Allemagne

Affaire VW : le fonds souverain du Qatar exprime son impatience

Le #Actionnaire - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Dans le cadre du scandale des moteurs truqués, le fonds souverain du Qatar, troisième actionnaire du groupe Volkswagen, exprime son impatience et se dit « profondément énervé ». Il appelle à une réorganisation en profondeur du groupe, et estime que des réductions d’effectifs et des fermetures d’usines ne devraient pas être exclus.

Le fonds souverain du Qatar s’oppose ainsi aux opinions du comité d’entreprise de Volkswagen et au Land de Basse-Saxe (son deuxième actionnaire), qui ont tous deux une grande influence au sein du groupe, mais qui s’opposent à des fermetures d’usines.

Le groupe Volkswagen se trouve face à de nombreux défis, qui pour certains existaient avant la révélation du scandale, notamment la faible marge de la marque Volkswagen et la nécessité d’investir dans les motorisations vertes, la connectivité et la conduite autonome. Le président du groupe, Matthias Müller, doit présenter une nouvelle stratégie d’ici à cet été. (AUTOMOBILWOCHE 21/3/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.