Fermer
Etats-Unis

Affaire VW : de nouvelles plaintes aux Etats-Unis visent M. Müller

Le #Gouvernance - #Plainte - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

De nouvelles plaintes pour fraude déposées contre Volkswagen par les Etats américains de New York et du Massachusetts lient l’actuel président du groupe allemand Matthias Müller et son prédécesseur Martin Winterkorn au scandale des moteurs truqués.

Ces plaintes contredisent donc les déclarations de Volkswagen qui rejetait jusqu’à présent la faute sur un petit groupe d’ingénieurs.

Selon les plaintes (déposées séparément par les procureurs de New York et du Massachusetts), en tant que directeur d’Audi en 2006, Matthias Müller avait été alerté de la difficulté des ingénieurs à trouver un équipement qui permettrait aux modèles de la marque de se conformer aux normes américaines sur les NOx.

Afin de réaliser des économies, ce problème aurait finalement été résolu en installant le logiciel truqueur au centre du scandale.

Volkswagen estime qu’aucune preuve tangible ne vient étayer les accusations contre M. Müller.

Par ailleurs, le procureur de New York, Eric Schneiderman, reproche également à Volkswagen d’avoir versé une rémunération de plus de 63 millions d’euros aux 12 membres du directoire du groupe (dont 7,3 millions d’euros pour M. Winterkorn) au titre de 2015. Selon M. Schneiderman, cette rémunération « récompense un comportement impropre ».

En outre, l’Etat du Maryland, qui avait annoncé les intentions de New York et du Massachusetts de porter plainte contre Volkswagen (cf. revue de presse du 19/7/16), doit à son tour déposer officiellement une plainte aujourd’hui.

Les plaintes des trois Etats devraient être quasiment identiques et accusent donc des dirigeants du groupe (dont M. Winterkorn) d’avoir couvert le scandale. (AFP, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, HANDELSBLATT, SPIEGEL, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG, ZEIT 19/7/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.