Fermer
Etats-Unis

Affaire VW : Bosch fait face à de nouvelles accusations aux Etats-Unis

Le #Bosch - #Plainte - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Dans le cadre du scandale des moteurs truqués de Volkswagen, Bosch fait face à de nouvelles accusations aux Etats-Unis.

En effet, l’équipementier aurait dès 2008 réclamé au constructeur allemand des indemnisations après que celui-ci ait utilisé un logiciel (co-développé par Bosch) pour manipuler les niveaux d’émissions de ses véhicules.

Une telle démarche indiquerait que Bosch aurait été au courant du caractère illégal du logiciel fourni à Volkswagen aux Etats-Unis. Néanmoins, Bosch a continué à fournir ce logiciel (baptisé « Akustikfunktion ») au constructeur allemand durant encore 7 ans.

Comme indiqué dans la revue de presse du 30 août, Bosch est accusé d’avoir été « un participant actif dans une conspiration à grande échelle réalisée avec Volkswagen durant une dizaine d’années ». L’équipementier allemand a démenti ces accusations.

Les avocats qui poursuivent Bosch se disent convaincus que Bosch « savait que Volkswagen utilisait [son] algorithme comme un bouton « on/off » pour activer le système de réduction des émissions lorsque le véhicule était testé ».

Bosch aurait en outre demandé – dès mars 2007 – à Volkswagen d’enlever toute description de l’ « akustikfunktion » des revues techniques publiées aux Etats-Unis pour les pompes à carburant des modèles diesel de Volkswagen. (AUTOMOTIVE NEWS, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG 6/9/16, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, HANDELSBLATT 7/9/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.