Fermer
France

Accord syndicats-direction pour préserver l’emploi dans l’usine Bosch de Rodez

Analyse de presse de 14H00 - Le #Bosch - #Emploi - #Investissement - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les syndicats et la direction de l’usine Bosch de Rodez, à l’exception de la CGT, ont signé le 4 juillet « un accord ‘de transition’ visant à préserver les emplois sur le site » en contrepartie d’un investissement du groupe allemand de 14 millions d’euros, a indiqué la direction du site. « C’est un accord juste, qui nous permet de poursuivre les actions afin de préparer l’avenir du site de Rodez », indique dans un communiqué Heiko Carrie, président de Bosch France et Benelux.

Par cet accord, Bosch France, qui emploie quelque 1 600 personnes dans l’usine aveyronnaise, prévoit d’investir sur ce site, spécialisé dans la production de bougies et systèmes d’injection à destination de véhicules diesel, 14 millions d’euros « pour moderniser une ligne d’injecteurs diesel existante à Rodez et l’adapter ainsi à la nouvelle génération d’injecteurs ». Cette ligne sera destinée à fabriquer une nouvelle famille d’injecteurs diesel qui permettra de répondre aux nouvelles normes anti-pollution.

Un groupe de réflexion industrielle a par ailleurs été chargé de trouver de nouveaux débouchés pour cette usine, d’ici à 2021. La direction souligne que « Bosch soutiendra la diversification industrielle de l’usine afin de lui permettre de se tourner vers divers secteurs tels que l’aéronautique, l’hydrogène et d’autres applications automobiles, ainsi que l’horlogerie ».

Source : AFP (4/7/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.