Fermer
Etats-Unis

Accord entre les autorités américaines et vingt constructeurs pour accélérer le déploiement du système de freinage d’urgence automatique

Le #Accord - #Industrie automobile - #NHTSA - #Sécurité - #Technologie
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Vingt constructeurs se sont engagés auprès des autorités américaines à équiper la quasi-totalité de leurs véhicules légers d’un système de freinage d’urgence automatique en série d’ici à septembre 2022, a annoncé la NHTSA, l’agence américaine en charge de la sécurité routière.

Cette décision permettra d’éviter des milliers d’accidents et de sauver des vies, a souligné le ministre américain des Transports Anthony Foxx, qui a salué « une victoire pour la sécurité et pour les consommateurs ». Le système de freinage d’urgence automatique permet d’éviter des accidents en prenant le contrôle de la pédale de frein et de minimiser la gravité du choc lorsque la collision est inévitable.

Les constructeurs qui se sont engagés à accélérer le déploiement de cette technologie dans leurs véhicules sont Audi, BMW, FCA US, Ford, General Motors, Honda, Hyundai, Jaguar Land Rover, Kia, Maserati, Mazda, Mercedes, Mitsubishi, Nissan, Porsche, Subaru, Tesla, Toyota, Volkswagen et Volvo. Ils représentent environ 99 % des ventes de véhicules légers aux Etats-Unis, selon la NHTSA. (AUTOMOTIVE NEWS, DETROIT NEWS, AFP 17/3/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.